Category

Destinations

Destinations, Îles françaises, La Réunion

Découvrir l’île de la Réunion

Nous avons décidé, cet été, de découvrir les territoires français d’outre-mer avec l’île de la Réunion. Surnommée l’île intense, nous avons vite compris pourquoi. La richesse des paysages qu’elle offre est exceptionnelle : un jour vous serez en Randonnée dans l’un des 3 cirques de l’île, le lendemain vous serez sur la plage à siroter un cocktail et le surlendemain vous tenterez l’ascension du piton de la Fournaise. Je ne connais pas beaucoup d’endroit qui peut jouir d’un tel potentiel.

Nous allons vous partager notre itinéraire, en partant de l’est de l’île, plus sauvage et moins touristique et en finissant sur la côte ouest qui est beaucoup plus animé. Les 2 côtés de l’île possèdent des atouts ainsi que des inconvénients.

Programme : 

  • Jour 1 et 2 – Le Nord-Est de l’île (Cascade Niagara, Vanilleraie, Bassin Boeuf, Bassin de la Mer et de la Paix)
  • Jour 3 – Cirque de Salazie
  • Jour 4 et 5 – L’Est de l’île (Trou de Fer et Takamaka)
  • Jour 6 – Saint-Pierre et plage de Grande Anse
  • Jour 7 – Piton de la Fournaise
  • Jour 8 à 10 – Sud sauvage de l’île (Route des laves, Cap Méchant, Cascade langevin, ULM)
  • Jour 11 à 15 – L’Ouest de l’île ( Cilaos, Maïdo, plage de l’Ermitage, snorkeling dauphins/baleines, Bassin Cormoran)
  • Jour 16 et 17 – Cirque de Mafate

Jour 1 et 2 : Le Nord/Est de l’île

Nous avons décidé de faire le tour de l’île en partant de l’Est jusqu’à l’Ouest. L’Est est beaucoup moins touristique mais il y a quand même énormément de choses à voir. 

Nous débutons notre séjour, par récupérer notre moyen de locomotion, la voiture. Il s’agit pour nous du meilleur moyen pour se déplacer sur l’Île. Les routes peuvent être longues, et même si le service de bus fonctionne plutôt bien, le passage de ces derniers est assez rare. Avec la voiture, pas besoin de vérifier les horaires, vous êtes libres de vous déplacer où bon vous semble sur l’île. Vous trouverez de nombreuses agences de location de voiture. Pour notre part, une amie nous en a prêté une tout au long de notre séjour (un grand merci Carole si tu nous lis SMILEY).

Dès la récupération de la voiture, nous décidons d’aller voir la cascade Niagara. Il s’agit d’une belle cascade, très facile d’accès en voiture et proche de l’aéroport. Commencer par ça, nous semblait donc une évidence. Sur notre période (Juillet-Août), c’est à dire pendant l’hiver australe à la Réunion, la cascade n’est pas très alimenté mais elle reste quand même sympa à voir. 

Après cela, nous décidons de finir la journée par la visite de la Vanilleraie à Sainte-Suzanne. La vanille est très présente à la Réunion, et l’ensemble des plantations se trouve sur la côte Est de l’île car cette zone est beaucoup plus arrosée que l’Ouest. C’est très intéressant de voir les différentes étapes que la vanille doit traverser avant d’obtenir l’aspect qu’on lui connait. Un fait assez insolite à savoir, c’est que l’orchidée de la vanille met 3 ans pour pousser, et doit être fécondée dans la matinée de ses 1ères fleurs. En effet, la fleur se fane en une journée. Cette fécondation doit se faire manuellement. Je vous laisse imaginer le travail et la précision qu’il faut avoir pour le faire.

Le lendemain nous décidons d’aller voir quelques bassins. Il y en a énormément à la réunion. Nous commençons par le Bassin Boeuf. Il est très facile d’accès, pas de difficultés majeurs, munissez vous juste de bonne chaussures (éviter les claquettes). Le bassin est très sympa, on ne s’est pas baigné car l’eau était assez froide mais c’est tout à fait possible l’été. 

Après ce bassin, n’hésitez pas à aller inspecter les environs à pied. Nous avons emprunté un chemin sur la gauche du bassin et après plusieurs minutes de marche (environ 30-40 min), nous sommes tombés sur un autre bassin mais nous ne connaissons pas son nom, nous étions seul sur place. 

Nous décidons de continuer notre journée en allant découvrir 2 autres bassins : le bassin de la mer et le bassin de la paix. Les 2 sont indissociables car situés quasiment au même endroit.

Pour le bassin la mer, son accès se fait au fond du parking, par un chemin traversant un champs de cannes à sucre (environ 30 min). Pour le bassin de la paix, il faut revenir au parking, traverser le petit ponton et tourner à droite juste avant l’habitation. 182 marches vous attendront ensuite (oui oui nous avons compté ^^). Nous déconseillons de s’y baigner car les 2 sites ne sont pas surveillé. Et on nous a prévenu qu’il y avait déjà eu quelques accidents.

Jour 3 : Le cirque de Salazie

Pour cette troisième journée, nous voila partis à la découverte du cirque de Salazie. Il faut savoir que la Réunion est indissociable de ses 3 cirques : Mafate, Cilaos et Salazie. Ils occupent à eux 3, une importante partie du territoire avec leur grands enclos montagneux.

Salazie est le cirque où il pleut le plus. C’est aussi du coup celui ou la nature verdoyante est la plus présente. De nombreuses randonnées sont possibles dans Salazie (comme dans chaque cirque d’ailleurs) mais nous vous avons fais une petite sélection de ce que nous avons fait : le village de Hell Bourg, la mare à Poule d’Eau, les nombreuses cascades (et notamment celle du Voile de la mariée, ainsi que la cascade blanche) et pour finir le Trou de Fer.

Il est impossible de tout faire en un jour, nous décidons donc de commencer par la mare à Poule d’Eau. Le chemin pour accèder à Salazie est pas très compliqué mais il faudra néanmoins faire attention, ça reste de la route de montagne. Petit passage un peu drôle, sur le chemin vous verrez un panneau avec marqué « Pisse en l’air » dessus. Il s’agit d’une petite cascade qui verse de l’eau en continu en plein milieu de la route.

Une fois arrivé, nous avons été marqué par la beauté des lieux. La mare est un endroit magnifique, très verdoyant et surtout très calme. Nous étions seuls sur les yeux avec une famille réunionnaise venue pour pêcher (le lac est réputé très poissonneux). Quel plaisir de voir le vert de la nature se refléter dans l’eau !!!

[PHOTO MARE POULE D’EAU]

Le tour se fait assez rapidement mais vous pouvez prendre de la hauteur en haut à gauche de la mare. Si vous avez un drone, ça peut être un spot assez sympathique pour prendre de la hauteur et avoir une vue d’ensemble assez réussi.

[PHOTO MARE POULE D’EAU VUE DRONE]

Nous décidons ensuite de prendre la route vers le magnifique village d’ Hell-Bourg. Il a été élu 4ème au classement des villages préférés des français en 2018. Entouré par des remparts verdoyants et impressionnants, le village est magnifique avec de nombreuses cases créoles typiques. La plus connue est la maison Folio que l’on peut visiter tout au long de l’année. Nous l’avons fais et nous avons été surpris car elle est toujours habité aujourd’hui par Madame Folio herself. Nous décidons après la visite de retourner à la mare au poule d’eau pour y pique-niquer (de nombreuses tables y sont installées).

[PHOTO HELL BOURG ou MAISON FOLIO]

En début d’après-midi, nous décidons d’aller observer 2 cascades : la célèbre cascade du Voile de la Mariée ainsi que la cascade blanche. Concernant la première, vous la verrez forcément sur la route. Vous pouvez d’ailleurs vous arrêter à un point de vue pour prendre du temps de l’admirer. Quelques personnes prennent le risques d’emprunter un sentier qui mène directement au pied de la cascade, nous ne l’avons pas fais. C’est interdit depuis 2014 car il y a beaucoup de chute de pierre à proximité de la cascade. Du point de vue, vous aurez déjà un très bel aperçu de cette magnifique cascade.

[PHOTO CASCADE DU VOILE DE LA MARIEE]

Nous décidons ensuite de finir cette journée par une petite marche vers la cascade Blanche. Moins connue que d’autres à la réunion, elle n’en reste pas moins superbe. Il s’agit d’une des plus grandes cascades au monde et pas moins de la 3ème française (les 2 autres étant également à la Réunion). Elle a une hauteur de 640 mètres. 

Pour y accéder, vous devez vous rendre au restaurant de la Cascade blanche (original me direz-vous), prenez les escaliers et continuez sur le chemin. Vous arriverez à un moment devant une propriété avec des chiens, il y a un petit chemin le long à droite qu’il vous faudra empruntez. Il y a environ 45 min à 1 heure de marche pour y accéder, mais ça en vaut la peine.

[PHOTO CASCADE BLANCHE]

Jour 4 et 5 : L’Est de l’île

Nous restons encore dans l’Est de l’île pendant 2 jours et nous décidons d’aller voir 2 endroits très connus de le Réunion : le Trou de Fer ainsi que la région de Takamaka. 

Le Trou de Fer est une gigantesque gouffre (environ 300 mètres de profondeur) dans lequel se jettent de nombreuses cascades. Le meilleur moyen de le voir est de prendre de la hauteur avec les hélicoptères ou les ULMs (LIEN ULM). Néanmoins, une randonnée est possible pour admirer ce merveilleux site. Il s’agit de la randonnée qui part du gîte de Bélouve. 

Si vous rechercher des randonnées à la Réunion, il vous sera indispensable de consulter le site randopiton (LIEN INTERNET). C’est le site référence de l’île et la plupart des itinéraires de randonnées y figurent. Une application est aussi disponible. Elle vous sera très utile, les différents parcours y sont très bien détaillés, des photos sont disponibles, le niveau de difficulté ainsi que les avis des randonneurs. 

La route qui mène au gite de Bélouve est assez longue entre 1 et 2 heures selon l’endroit où vous dormirez. Vous pouvez toujours louer une chambre directement au gite. Il est préférable de commencer la randonnée de bonne heure et par beau temps. L’après-midi, il n’est pas rare de voir des nuages se lever, et s’il y a un trop mauvais temps, vous ne pourrez pas voir le Trou de Fer.

Si vous y aller comme nous, assez tôt, et pendant la période Juillet-Août, il faudra bien vous couvrir. Les températures sont assez froides car le site est un peu en hauteur. Nous avons même vu du gel au départ de la randonnée :

La randonnée dure de 3 à 3h30. Une boucle est possible car 2 chemins sont envisageables à un moment : un chemin dans la forêt assez boueux mais très sympa (à ne pas faire en cas de fortes pluies) et un autre chemin beaucoup plus linéaire (et un peu ennuyant) à favoriser si vous avez des enfants en bas âges. Sur le chemin, vous croiserez la reine des tamarins. Elle est âgée de plus de 300 ans et poursuit sa croissance couchée sur le sol.

Le lendemain, nous décidons d’aller dans la vallée de Takamaka assez connue pour ses cascades. Avant toute chose, il faut savoir que cet endroit est l’un des plus arrosés au monde. Il peut pleuvoir environ 700 cm d’eau par an (à titre de comparaison, la précipitation moyenne à paris est de 63,7 cm). 

Arrivée au bout de la route en direction des cascades de Takamaka, vous trouverez une station électrique EDF (qui profite des nombreuses précipitations pour produire de l’électricité). Vous aurez d’ailleurs un magnifique point de vue sur le luxuriant cirque de Salazie. Le chemin de la randonnée pour les cascades débutent d’ici. Autant vous prévenir tout de suite, la randonnée complète est assez difficile et longue, la fin étant des échelles posées sur la falaise. Nous sommes allez jusqu’aux échelles mais nous avons rebrousser chemin ensuite. Nous étions un peu fatigué et surtout nous n’avions pas prévu d’eau (à ne pas faire…). La marche a quand même valu le coup jusqu’au 1er barrage EDF sur le chemin. La cascade est spectaculaire.

Comme le trou de fer, les cascades de Takamaka sont magnifiques vues du ciel 

Jour 6 : Saint-Pierre et plage de Grande Anse

Nous nous rendons maintenant dans le Sud de l’île et plus particulièrement la belle ville de Saint-Pierre. Il s’agit de la troisième plus grande ville de la Réunion. Elle est assez célèbre grâce à son marché forain. Si vous souhaitez le faire, sachez qu’il se tient toute l’année, seulement le samedi, de 6h à 12h30. Nous vous conseillons d’y aller tôt car de nombreuses personnes y vont chaque semaine. Vous y trouverez les traditionnels marchands de fruits et légumes, des marchandes de piments, de vanille, des artisans locaux, des animaux vivants et même des stands de grillades. Vous traverserez ce marché coloré dans la bonne ambiance au rythme de la musique. C’est vraiment à faire si vous êtes dans le coin.

[PHOTO MARCHE SAINT-PIERRE]

Nous nous rendons maintenant dans la magnifique plage de Grande Anse. Elle fait partie du TOP 10 des plus belles plages de France selon de nombreux sites. Bordée par de nombreux cocotiers, sa plage de sable blanc attire, chaque année, de nombreuses familles réunionnaises. C’est le spot idéal pour pique-niquer. Ce site est vraiment l’un des plus photogéniques que nous avons vues (le bleu de l’eau, le vert de la nature, le blanc du sable ainsi que le noir de certaines roches volcaniques, c’est vraiment magnifique). 

Nous avons décidé de nous poser pour l’après-midi et de nous y reposer. Nous avons pas mal marcher ses derniers jours et il faut pas oublier que ca reste des vacances.

[PHOTO GRANDE ANSE]

Jour 7 : Le piton de la Fournaise

Lorsqu’on a discuté du fait de venir à la Réunion, nous avons directement pensé au fait de voir le piton de la Fournaise. Nous avions énormément d’envie et d’attentes quand au faite d’aller le voir, nous avons eu peur d’être déçu mais c’est tout l’inverse qui s’est produit, nous avons adoré !!!

Avant notre départ, l’activité sismique du volcan était assez forte, de nombreux observateurs et spécialistes prédisaient mêmes des éruptions. Au final, il n’y a rien eu, le volcan était calme. On nous a raconté que les sismologues ne prévoient qu’une éruption sur trois. Le piton de la Fournaise est vraiment imprévisible.

Pour faire l’ascension du piton, il faudra vous lever tôt, prévoir des vêtements chauds (encore plus si vous le faites comme nous en hiver australe), de l’eau ainsi que de bonnes chaussures de randonnées. L’aller retour fait environ 5h pour une distance de 12 km (avec pas mal de dénivelé). Ce n’est pas d’une difficulté incroyable mais ce n’est pas non plus une ballade de santé. Si vous faites, attention et que vous êtes préparés, il n’y aura aucun souci.

Déroulement de la journée : 

Nous décidons de mettre le réveil à 5h30 pour pouvoir bien profiter de la journée. Il y a environ 1h15 de route pour le piton au départ de Saint-Pierre. Nous nous habillons assez chaudement, de nombreuses personnes nous ont prévenu qu’il faisait très froid au piton de la fournaise. Effectivement, nous voyons le thermomètre de la voiture sans cesse descendre. Il atteint même à un moment les 3 degré. Nous nous arrêtons une 1ère fois juste avant le piton, au cratère Commerson. Très facile d’accès (uniquement 5 min), il offre un très beau point de vue. 

Nous reprenons la route direction le piton de la fournaise et le changement de paysage est immédiat. Nous sommes dans la plaine des sables. Ce plateau minéral à des allures lunaires voir martiennes. C’est absolument magnifique, le spectacle commence dès maintenant. Attention, la route est en mauvaise état, vous trouverez de nombreux trous  sur votre chemin, donc conduisez prudemment.

[PHOTO PLAINES DES SABLES ET PAS DE SABLES]

Une fois arrivée au parking du « Pas de Bellecombe », nous prenons la direction du début de la randonnée. Cela commence par une descente d’escaliers, nous pensons déjà au retour et on sait qu’on souffrira… Arrivé sur le plat, le sentier continue devant le Formica Leo, petit cône volcanique d’une vingtaine de mètres. 

[PHOTO FORMICA LEO]

Jusque-là, la randonnée est assez simple mais ça se complique avec le début de l’ascension du volcan. Il faut surtout aller à son rythme, prendre son temps, ce n’est pas une course. Faites attention aux roches coupantes, ainsi qu’aux fines aiguilles appelées « cheveux de Pélé » (il s’agit de fins filaments de lave). Profitez surtout de la vue, tout au long de l’ascension, les différents paysages qui s’offrent à vous seront magnifiques. Nous en avons pris plein les yeux. Nous nous attendions pas à un spectacle aussi magnifique.

Arrivé au cratère Dolomieu (le sommet du volcan), vous ne regretterez absolument pas d’avoir fait l’ascension. La vue est vraiment magnifique, nous étions au dessus des nuages, ça rendait la chose encore plus belle. le gouffre est impressionnant. Depuis une éruption en 2007, il est passé de 60 à 300 mètres. 

[PHOTO CRATERE DOLOMIEU]

Il est temps de faire marche arrière et de rejoindre la voiture. Le retour est plus compliqué selon nous que la montée. Il faut plus faire attention où on met les pieds. Arrivée devant les escaliers de la fin, vous n’aurez plus que 15 minutes de souffrances. Ça pique mais bon au moins, vous êtes bientôt arrivés. Nous sommes restés un peu dans la plaine des sables, le décor était vraiment magnifique et nous en avons pris plein les yeux. 

[VIDEO PLAINE DES SABLES ?]

Le Piton de la Fournaise est une étape incontournable dans votre voyage à la Réunion. Nous avons vraiment adoré cet endroit. Nous n’étions par contre pas seul car c’est l’un des sites les plus visités de l’île.

Jour 8 à 10 : Le Sud sauvage de l’île

Après la journée éprouvante de la veille, nous décidons de calmer un peu le rythme pour les jours suivants. Nous décidons d’aller vers le sud vraiment sauvage de l’île à savoir le Cap Méchant ainsi que la route des laves. 

Le Cap Méchant est un lieu assez connu de la commune de Saint-Philippe. Son nom provient de la forte houle qui s’écrase contre les falaises de laves couleur noir charbon. Ces falaises se sont formées avec les différentes coulées de lave successives qui ont plongé directement dans l’océan. Le contraste de couleur du site est magnifique. Malheureusement pour nous, le temps n’est pas forcément clément et nous voyons l’apparition de nos premières gouttes de pluies du séjour.

[PHOTO CAP Méchant]

Nous décidons ensuite d’aller vers la route des laves. C’est un endroit qui se fait principalement en voiture, même si des stops sont possibles tout au long de la route. C’est assez impressionnant de se retrouver dans un décor désertique, quasiment sans végétation à la réunion et de voir les différentes coulées de laves qui vont jusqu’à la mer. Chaque coulée est reconnaissable de par son aspect. La coulée de 2007 ne ressemblera pas à celle de 2002 par contre. 

[PHOTO ROUTE DES LAVES]

Nous décidons de rentrer après la route des laves mais sachez que vous pouvez allez jusqu’à l’église de Sainte-Rose. Elle est connue car on remarque qu’une coulée de lave a miraculeusement évité l’église en la contournant des 2 côtés. Miracle ou non, à vous de vous faire votre opinion !!!

Tour de l’île en ULM : 

Nous décidons en ce 9ème jour sur l’île, de réaliser une activité que l’on a envie de tester depuis pas mal de temps, à savoir visiter les monuments vu du ciel. Si vous avez la possibilité de faire un tour en hélicoptère ou en ULM à la Réunion, nous vous conseillons de le faire. C’est l’endroit rêvé pour ça. Vous verrez les paysages sous un autre œil et ça en vaut vraiment la peine. 

Nous avons privilégié l’ULM car déjà le budget sera moins élevé. Pour l’ULM, il faut compter environ 180 euros/personne pour le tour de l’île contre 300 euros pour l’hélicoptère. De plus, en ULM, vous serez seul avec le pilote alors que vous serez 6 en hélicoptère. Donc si vous vous retrouvez dans une place au fond, c’est tant pis pour vous. L’ULM permet d’avoir un vrai échange avec le pilote et d’en connaître plus sur l’île. Concernant l’hélicoptère, l’un des points positifs c’est qu’il pourra aller plus proche des choses à voir car c’est plus puissant qu’un ULM. Nous avons décidé de faire confiance à Planetair974 situé à Saint-Pierre.

Ils ont d’excellents avis et on a vite comprit pourquoi. La compagnie est vraiment très sérieuse et surtout tous les pilotes sont des amoureux de la Réunion et ça se ressent lorsque l’on échange avec eux. Ils nous ont appris de nombreuses choses sur l’île et ils ont été très disponible pendant le voyage. Nous vous les conseillons, allez-y les yeux fermés. Nous avons choisi le tour de l’île en entier mais ils proposent différents circuits.

[PHOTO VUE DU CIEL ULM]

En ce dernier jour dans le sud, nous décidons de mettre le cap vers la cascade Langevin. Il s’agit pour nous, de la plus grande et la plus impressionnante des cascades de l’île. Nous l’avons adoré. Il est possible de s’y baigner, particulièrement l’été. Pour les sportifs, c’est un spot rêvé pour le canyoning. Nous avons d’ailleurs assisté à une descente de la cascade pour des canyoneurs, sensations fortes garanties. 

[PHOTO CASCADE LANGEVIN]

Jour 11 et 15 : L’Ouest de l’île

Nous nous dirigeons à présent vers la côte Ouest de l’île. C’est la région la plus touristique de la Réunion et ce n’est pas un hasard, c’est aussi l’endroit le plus ensoleillé de l’île. Vous y trouverez également les plus belles plages avec notamment la célèbre plage de l’Ermitage.

Avant les côtes touristiques, nous décidons de prendre la direction du cirque de Cilaos. L’accès se fait en voiture par la célèbre routes aux 400 virages. Longue d’environ 30 kilomètres, la route compte véritablement 420 virages. C’est l’unique axe pour se rendre au cirque de Cilaos. La route est longue mais vous aurez accès à des points de vues uniques sur le cirque.

Comme dans tous les cirques, vous aurez un choix incalculables de randonnées à faire et d’endroits à visiter. Notre intérêt se porte sur le magnifique bassin Roche situé en plein cœur du cirque. Le site est assez connu grâce à ses toboggans naturels. 

La randonnée démarre près des anciennes Thermes, au départ du sentier de la Cascade du Bras Rouge. Vous arrivez rapidement à la cascade (environ 40 min), il vous faudra ensuite traverser le bras rouge en direction de l’Ilet à Cordes. Le chemin se complique à partir de là mais rien d’insurmontable. Vous trouverez l’itinéraire sur Randopitons. [LIEN RANDOPITON] Vous ne regretterez pas la randonnée une fois arrivée. Le bassin Roche est magnifique, sa piscine naturelle d’un bleu turquoise contraste avec la roche d’un blanc éclatant. Un toboggan naturelle donne directement dans le bassin. Bon l’hiver, l’eau est vraiment fraîche, on ne conseille pas de s’y baigner, Aurélie a essayé, et ça ne restera pas son meilleur souvenir des vacances…

[PHOTO CILAOS]

Pour la suite de la journée, nous décidons de rejoindre un couple d’amis à nous et d’aller déjeuner dans le village de Cilaos pour goûter les fameuses lentilles (à vrai dire, on ne les a pas trouvé différentes de lentilles classiques SMILEY). Nous voulions faire la randonnée vers le bassin Fouquet (qui semble assez simple et qui ne dure pas très longtemps) mais le temps en a décidé autrement. Nous repartons malgré tout, très content du cirque de Cilaos.

Le jour suivant, nous décidons d’aller à la magnifique plage de l’Ermitage. Elle est reconnaissable par sa barrière de corail visible depuis la plage. C’est une plage où la baignade est autorisé et sans danger. La lagon est vraiment beau, l’eau est cristalline. C’est un bon spot de snorkeling donc n’oublier pas vos masques et vos tubas. Il est préférable d’y aller tôt car la plage est vite prise d’assaut. Le coucher de soleil y est aussi magnifique, il suffit que ce soit dégagé pour que le spectacle soit au rendez-vous.

[PHOTO ERMITAGE JOUR ET COUCHER DE SOLEIL]

Après avoir passé une journée assez reposante la veille, nous décidons d’aller observer le lever de soleil au sommet du Maïdo. Le piton Maïdo surplombe le cirque de Mafate et nous offre ainsi des paysages grandioses. C’est le seul point de vue sur Mafate accessible en voiture. Le lever de soleil est un incontournable à faire. Nous avons été émerveillé par ce spectacle.

Qui dis lever de soleil, dis forcément réveil matinale. Si vous logez comme nous, proche de la Saline ou à Saint Gilles les bains, vous mettrez environ 1h en voiture. Le soleil se lève vers 6h40, nous vous laissons faire vos calculs. Le jeu en vaut clairement la chandelle, vous assisterez au lever du soleil sur le cirque de Mafate. Et c’est absolument magnifique. Nous avions déjà fais un lever de soleil en Indonésie (Lien Indonésie), et ben celui ci n’a rien à lui envier. Nous avons adoré et c’est vraiment un incontournable à faire. 

[PHOTO MAIDO LEVER DE SOLEIL]

Jour 16 et 17 : Le cirque de Mafate

sdsdsdsds


Nous avons vraiment adoré notre séjour à la Réunion. Ces quasi trois semaines ont été assez sportives avec des réveils matinaux et pas mal de randonnées mais ça en valait largement la peine. Le piton de la Fournaise, le cirque de Mafate ainsi que notre sortie en mer avec les dauphins resteront gravés en nous pendant très longtemps, tout comme le reste de notre périple.

Si vous avez des questions sur certaines étapes ou sur des excursions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire ou sinon par mail. Merci à vous de nous avoir lu.

Continue reading
Destinations, Îles grecques

Partez en road trip en Crète

Nous sommes arrivés en bateaux en Crète, en provenance de Santorin (séjour à suivre ICI). Le trajet dure un peu moins de 2h et vous coûtera une soixantaine d’euros. Généralement il s’agit de gros bateaux donc il n’y a pas de souci. La Crète nous faisait beaucoup envie car il y a moins de monde que sur Santorin. Surtout, il y a énormément de choses à voir en Crète. Nous allons vous montrer tous les endroits que nous avons adoré.

Continue reading
Destinations, Indonésie

Découvrir Nusa Penida

Nusa Penida a été, pour nous, une magnifique découverte. Cette île renferme beaucoup de trésors. Elle est de plus en plus connue mais ça reste complètement différente de Bali. Beaucoup moins de touristes vont sur cette île. Nous allons vous détailler notre itinéraire sur cette île.

Continue reading
Destinations, Indonésie

Découvrir Gili Meno

Après Amed, direction les îles Gili (Trawangan, Meno et Air). Ces 3 petites îles sont situées à quelques kilomètres des côtes de Lombok. Sur chaque île, vous trouverez des plages paradisiaques au sable blanc ainsi qu’une richesse sous-marine exceptionnelle. Mais pourtant ces 3 îles restent différentes sur de nombreux points. Petit guide sur comment choisir « sa Gili » et zoom sur notre choix personnel, Meno.

Continue reading
Destinations, Îles grecques

Découverte de Santorin

Santorin est pour nous une des plus belles îles des Cyclades. C’est à faire au moins une fois dans sa vie. Qui n’a jamais vu les maisons blanches et bleues typiques de Santorin ? Mais ne résumons pas l’île uniquement à cela. Santorin est une destination à part qui vous proposera de nombreuses excursions. Ce séjour à Santorin de 4 jours s’inscrit dans notre voyage dans les îles grecques. Pour voir la suite, c’est par ICI.

Continue reading