Ce voyage en Indonésie a été, pour nous, une grande première sur le continent asiatique. Nous avons essayé de préparer au maximum notre voyage pour éviter tout stress une fois sur place. Nous voulions vraiment avoir l’esprit serein afin de découvrir de nombreux endroits et une nouvelle culture.

Nous allons vous donner notre itinéraire de 2 semaines et demie à Bali mais également dans 2 îles à proximités (Gili Meno et Nusa Penida). Pour toutes les questions liées à l’organisation du voyage (quand partir, moyen de transport, coût de la vie), n’hésitez pas à cliquer ici !

L’itinéraire que nous vous donnons est pour 18 jours sur place. L’idéal serait de partir 3 semaines car certaines fois nous avions un rythme soutenu (notamment les premiers 10 jours) :

Programme : 

  • Jour 1 à 3 – Ubud et ses environs
  • Jour 4Lac Bratan et les cascades
  • Jour 5 – Ascension du Mont Batur
  • Jour 6 à 7 – Amed et ses environs 
  • Jour 8 à 11 – Gili Meno
  • Jour 12 à 16 – Nusa penida 
  • Jour 17 à 18 – Péninsule de Bukit

Jour 1 à 3 : Ubud et ses environs

Ubud est pour moi la ville centrale de Bali. La ville est située dans la jungle et sa position fait que la plupart des excursions ou des visites peuvent se faire de ce point. Si vous ne souhaitez pas prendre plusieurs logements, pensez à Ubud. Vous serez à peu près au centre de l’ouest balinais.

Que faire à proximité d’UBUD ? 

  • L’activité à ne pas manquer à Ubud est la Forest Monkey. Il s’agit d’une forêt habitée par des centaines de singes en plein milieu de la ville. Le prix tourne autour de 80K roupies (- de 5 euros). Attention : NE PAS nourrir les singes, avoir de la nourriture visible ou même essayer de les toucher, ils peuvent être agressifs.
  •  Aller voir de magnifiques cascades et notamment Tegenungan (l’une des plus grandes de Bali), Kanto Lampo (la plus photogénique pour nous) et Tukad Cepung (située dans une grotte)
  • Visiter le temple Taman Ayun, l’un des plus grands et des plus beaux de Bali. Comptez environ 20K roupies par personnes (≅1 euro)
  •  Aller dans les magnifiques rizières de Bali. Les 2 principales sont Tegallalang et Jatiluwih. Nous avons notre préférence pour la 2nde car plus de balades sont possibles. Nous y avons été en fin de journée et le combo rizières-coucher de soleil est absolument divin!!!
  • Visiter le temps de Pura Besakih. Il s’agit du plus grand temple de Bali. La chose qu’il faut savoir avant de venir est qu’il est quasiment obligatoire de payer un guide pour visiter le temple (10 à 20K roupies). Cette mafia Ce système est bien installé à Bali et vous devrez débourser quelques euros pour avoir accès à certains endroits. C’est assez courant malheureusement
  • Se balader dans le marché d’Ubud, le plus développé selon nous. Vous trouverez tous les articles rêvés. Pensez à bien négocier (de 2 à 3 fois le prix initial)
  • Assister à un spectacle de danse traditionnel balinais. De nombreux théâtre en plein air existe à Ubud, de nombreux spectacles sont organisés. Notre préféré : La kekak (danse de feu)

Rizière de Jatiluwih

Tegenungan Waterfall

Monkey Forest

Souvenirs du marché d’Ubud

Spectacle de Kekak, danse du feu

Où dormir à Ubud ? 

Ubud est une ville très touristique à Bali, vous trouverez donc de nombreux logements et à tous les prix. Vous aurez le choix entre des hôtels, des villas, des appartements…

Nous avons opté pour une villa, Pondok Sawah Asri. Nous remercions encore une fois Wayan qui est l’hôte de cette magnifique villa. Son accueil a été parfait, il nous a aidé pour nos excursions, nous a prêté un téléphone avec une puce balinaise et, cerise sur le gâteau, il nous emmenait (avec son père) dans le centre-ville d’Ubud en scooter.

Car oui la villa est à 20 min à pied du centre-ville d’Ubud. Nous préférions car plus on se rapproche du centre et plus le trafic est important. C’est le cas dans toutes les grandes villes de Bali, aux mauvaises heures vous pouvez rester un très long moment sans bouger…

Jour 4 : Lac Bratan et cascades 

Après 3 belles journées à Ubud, direction le nord de Bali. Pour le transport à Bali, n’hésitez pas à cliquer ici ! Nous voici arrivé au lac Bratan et son célèbre temple sur l’eau : le Pura Ulun Danu Bratan. Ce temple Indou est dédié à la déesse de l’eau. Très photogénique, de nombreux touristes le visitent chaque année. Nous vous conseillons d’y aller en début de matinée vers 9h ou 10h maximum.  Le prix est de 50K roupies.

Après ce temple, nous décidons d’aller voir des cascades. Proche du lac, nous avions vu que 3 cascades, parmi les plus belles de Bali, étaient très proches :

  • Sekumpul : Gros coup de cœur pour ces cascades. Petit joyau caché en plein cœur de Bali. C’est un lieu encore protégé du tourisme de masse que subit Bali depuis quelques temps. Il y a 7 cascades différentes dont certaines à plus de 40 mètres de hauteur. Tout se mérite à Bali, et les cascades de Sekumpul sont plutôt difficiles d’accès, une forte descente pour les observer (le pire sera bien entendu le retour – notre guide en tongue était tout tranquille et nous, pas loin de l’épuisement) mais ça vaut le coup, on vous le garantit.
  • Banyumala : située à moins d’1h envoiture de Sekumpul, cette cascade est elle aussi magnifique. Pas besoin de guide, il suffit de suivre le chemin indiqué. Pensez à ramener vos maillots de bain, on peut s’y baigner. Attention, l’eau sera fraîche !
  • GitGit : située également à moins d’1h de Sekumpul mais à l’opposé de Banyumala. Pour cette journée, nous avons dû faire un choix car clairement ça faisait beaucoup trop pour une seule journée. Nous n’avons donc pas fait cette cascade mais elle n’en reste pas moins magnifique. Donc faites votre choix 🙂

Sekumpul Waterfall :

Banyumala Waterfall

Jour 5 : Ascension du Mont Batur

On préfère vous prévenir tout de suite, cette ascension a été très éprouvante mais elle restera néanmoins un de nos plus beaux souvenirs de ce voyage. Ça a été un moment magique, on n’est pas près d’oublier cette journée.

Que faut-il savoir avant de partir ? 

Le Mont Batur est un des volcans de l’île de Bali. Perché à 1717 mètres d’altitude, cette montagne est sacrée pour les balinais. De nombreuses excursions sont proposées sur internet, n’hésitez pas à voir également avec votre hôte ou votre hôtel. Pensez à réserver avant car beaucoup de monde veulent faire cette ascension. Nous sommes passés par « Bali Sunrise Treeking & Tours« . Ça coûte entre 25 et 50 euros selon les agences et les offres. Mais les avantages sont nombreux :

  • Transfert aller-retour compris de votre hôtel au volcan
  • Petit déjeuner compris au pied du volcan et collation une fois arrivé au sommet.
  • Lampe de torche frontale
  • Droit de rentrer sur le volcan avec un guide

Si vous restez longtemps à Bali, pensez à vérifier la météo. Si c’est couvert, vous ne verrez absolument pas le lever de soleil, ce qui est dommage. Malgré tout, un de mes amis a fait cette ascension sous un ciel gris et il m’a assuré ne pas avoir regretté. Ça reste donc une bonne expérience, pas de panique.

ATTENTION : Prévoyez des vêtements chauds. À 3h du matin, Bali ou non, il fera assez froid donc nous vous conseillons de prendre pantalon et veste chaude ainsi qu’une bonne paire de chaussures pour pouvoir faire le trek.

Déroulement de la journée

La journée débute tôt voire très tôt, nous vous conseillons donc de vous coucher pas trop tard la veille. Le but est d’arriver au sommet de la montagne avant le lever du soleil et à Bali c’est très tôt, environ 6h30 du matin l’été. Il y a 1h de route d’Ubud vers le mont Batur et environ 2-3h de trekking ensuite. Du coup, petit réveil à 2h du matin (je ne vous ai pas menti, ça pique). Mais honnêtement, vous oublierez vite la fatigue en arrivant en haut du volcan et en regardant le lever du soleil.

La compagnie vient nous chercher à 2h30 du matin. Arrivé au pied du mont Batur un petit déjeuner nous est servi (un bon thé chaud et des bananas pancakes), ça nous réchauffe. Après ça, en route pour l’ascension. Il est quasiment 4h et nous voici en pleine nuit en train de monter le volcan, heureusement que nous avons une lampe torche frontale pour nous guider. De toute manière, impossible de se perdre, il y avait beaucoup de monde le jour où on est parti et on était en file indienne. Faites attention où vous mettez les pieds, certains passages sont assez raides.

Après 2h30 de trek sur un rythme plutôt tranquille, nous voici arrivé au sommet. Nous suivons notre guide qui connait un petit coin à l’abri de tout le monde et qui offre un panorama de fou. Nous avons 10 min d’avance avant l’arrivée du soleil, ouf. Malgré le froid, nous sommes contents car le ciel est bien dégagé. Et voici le résultat :

Le spectacle était incroyable, nous nous surprenions à suivre minute après minute l’évolution du soleil dans le ciel. Après 1h de béatitude, nous avons continué notre périple sur un plateau en contrebas du sommet. Notre guide nous demande de le suivre, il nous montre la vapeur qui remonte un peu partout du volcan et, surprise, il nous dit que sous le tas de pierre devant nous, sont en train de cuire une dizaine d’œufs. Il avait, avant le lever de soleil, placé des œufs sous les pierres pour qu’ils puissent cuire avec la vapeur du volcan. Ils appellent ça les œufs du dragon. Bon ce n’est pas mauvais mais pareil qu’un œuf dur classique.

Avant de redescendre, nous remarquons que le plateau est en fait un repère de singes. On ne s’attendait pas à en trouver ici mais je pense qu’ils sont attirés par la nourriture. Pour le coup, nous les avons trouvés bien moins agressifs que dans la Monkey Forest à Ubud.

Après tout ça, il est temps d’entamer le retour. Et là, ça se complique…La descente est beaucoup plus compliquée que la montée. J’ai glissé au moins 4 fois. La pente est raide et c’est très glissant, donc un conseil soyez vigilant !

Bon vous l’aurez compris, cette ascension a été certes éprouvante mais ça vaut vraiment le coup d’œil. On a adoré et on le conseille à tout le monde. Foncez-y.

Jour 6 et 7 : Amed et ses environs

Après le Mont Batur, direction la petite station balnéaire d’Amed dans le Nord-Est de Bali. Si vous recherchez plus de tranquillité que dans les plages du sud de Bali, Amed est fait pour vous. Beaucoup moins de personnes vont dans le nord de Bali.

Que faire à Amed et à proximité ?

Amed est très réputée pour ses sites de plongée (notamment l’épave du Liberty à Tulemben), de snorkeling ainsi que sa plage de sable noir. Donc si vous voulez voir de beaux fonds marins sans aller forcément dans les Îles Gili, foncez à Amed !

Beaucoup d’excursions sont possibles au départ d’Amed et notamment :

  • Tirta Gangga : il s’agit d’un magnifique palais aquatique, l’un des plus beaux selon nous. Les dalles sur l’eau sont vraiment à voir ainsi que les nombreuses carpes qui vivent dans les différents bassins. Petite astuce, si comme nous vous le visitez sous le soleil, 2 piscines à l’eau de source se trouvent sur le site. Il faut payer 2 ou 3 euros mais ça vaut le coup pour se rafraîchir. Personne n’osait y aller, on disposait d’une piscine olympique pour nous tout seuls !

  • Pura lempuyang Luhur : l’un des 9 temples directionnels de Bali. Les 2 portes de ce temple se situent pile dans l’alignement du mont Agung. Cela le rend très photogénique. Malheureusement il est clairement victime de sons succès. De nombreuses personnes s’y rendent très tôt le matin, à notre plus grand regret. C’est peut-être la seule chose à Bali qu’on ne refera certainement pas. Nous nous sommes levés assez tôt, à 8h30 nous étions sur le site. Et pourtant de nombreuses personnes étaient déjà là, nous nous croyions au parc Astérix, avec les « zig-zags » de queue. L’attente a été longue, nous sommes restés mais si nous avions su avant, nous aurions évité ce site (à notre plus grand regret car on a adoré les photos). Astuce : un site un peu en contrebas est moins connu mais tout aussi agréable, nous avons pu faire une photo dans l’alignement du mont Agung, très sympa et personne à l’horizon.

Petit délire des vacances (les balinais étaient morts de rire)

  • les plantations de thé et de café : il en existe de nombreuses à Bali et notamment dans cette région car il y a énormément d’élevage de Luwaks. Il s’agit d’un petit animal, la civette asiatique. Mais quel rapport entre cet animal et les plantations de thé et de café me direz-vous ? C’est tout simplement que le luwak produit l’un des cafés le plus cher au monde : le Kopi Luwak. La méthode utilisée ? Il mange les cerises du caféier mais ne digère pas le noyau. Le café provient donc des excréments de cet animal. Glamour ! Nous avons goûté mais n’avons pas tellement aimé (nous ne sommes pas de grands amateurs de café), le Kopi Luwak est assez fort.

Où dormir à Amed ? 

Nous avons choisi un petit hôtel vraiment pas très chers, le Adema Guesthouse. La nuit coûte 30 euros environ avec le petit déjeuner. Ce petit hôtel n’a pas de grandes prétentions mais tout ce qu’il fait, il le fait extrêmement bien. Nous avons été très surpris de leur accueil et de leur disponibilité. Ce qui est compris dans le prix :

  • Petit déjeuner vraiment excellent (fruits frais pressés, oeufs comme vous le souhaitez, banana pancakes, salade de fruit)
  • Prêt de matériel pour le snorkeling et l’hôtel est situé très proche d’un point où vivent des tortues
  • Prêt d’une bicyclette

Sa situation est excellente,en bord de mer. Toutes les chambres ont vue sur la mer et se réveiller pour voir le lever de soleil est à faire. Il se situe dans le centre-ville et de nombreux restaurants sont à proximité. Bref on vous le conseille !

Jour 8 à 11 : Gili Meno

Après Amed, nous nous dirigeons vers les îles Gili. De nombreuses compagnies de speedboat organisent le transfert de Bali vers ces îles. Une heure suffit pour aller au port le plus proche d’Amed : la baie de Padangbai. Il s’agit d’un petit village de pécheurs avec beaucoup de charme. Nous vous conseillons d’y aller au moins une demi-journée. 

Venez découvrir notre périple à Gili Meno

Jour 12 à 16 : Nusa Penida

Après 3 jours au Paradis sur l’ile de Gili Meno, nous décidons d’aller sur une autre île : Nusa Penida. À notre grande surprise, Nusa Penida reste protégée du tourisme de masse (contrairement à sa voisine Bali et aux îles Gili) et c’est une très bonne chose. Cette île regorge de petites pépites : falaises incroyables, plages magnifiques, des piscines naturelles, fonds marins à couper le souffle (la possibilité rare de nager avec des raies mantas – un de mes rêves perso). Bref, un vrai coup de cœur pour cette île.

Suivez nos aventures à Nusa Penida : 

Jour 17 et 18 : Péninsule de Bukit

Après cette semaine passée dans les îles, nous voici de retour sur Bali. Le retour sur l’île est très rapide de Nusa Penida, 30 min seulement. Direction notre dernier arrêt, le sud de Bali, de Kuta à la péninsule de Bukit.

Cette partie de Bali est extrêmement touristiques (beaucoup d’australiens car Bali est proche de leur pays), beaucoup de bars, de discothèques, beaucoup moins sauvage que ce que nous avons vu jusqu’à présent.

Néanmoins de nombreux endroits restent très sympas et surtout, on peut y dénicher de magnifiques logements. 

Que faire dans le sud de Bali ?

  • Le temple Uluwatu qui se situe sur le bord de la falaise. Il s’agit d’un des nombreux temples de l’eau de Bali. Allez-y pour le coucher de soleil, ça vaut le coup d’œil.
  • Pour les amateurs de surf, de nombreuses plages sont parfaites pour vous. Il y en aura pour tous les niveaux à condition de se renseigner avant.
  • Le temple de Tanah Lot, lieu très touristique car le site est très photogénique.
  • Aller manger dans l’un des nombreux restaurants de la plage en admirant le coucher de soleil. Impossible de retrouver celui où on a mangé mais vous en trouverez plein. Poissons et fruits de mers frais, les pieds dans le sable. Que demander de plus ?
  •  Aller profiter d’un massage en face de l’océan dans le resort La Joya Biu Biu, la vue est magnifique.

La vue du « restaurant »

La Joya Biu Biu

Pour être honnête, nous nous sommes beaucoup reposés pendant ces 2 jours. Nous avons profité de la villa que nous avions louée. C’est aussi ça les vacances, le farniente !

Où dormir à Bukit ?

À Bali, vous trouverez des logements pour tous les budgets. Pour finir notre périple, et vu qu’on a prévu de rester plus de temps que d’habitude dans le logement, nous avons décidé de nous faire plaisir.

Nous avons loué une villa avec piscine à débordement sur Airbnb (lien ici). Le prix était un peu plus de 150 euros (petits déjeuners inclus). Alors certes ça fait un sacré budget mais pour la prestation et le lieu, c’est imbattable, surtout si on compare aux prix Français.

Pendant tous nos voyages, nous n’avons jamais dormi dans un tel endroit : piscine à débordement, jacuzzi, piano à queue (ayant fait du piano pendant 10 ans, j’étais très content), baby-foot, table de massage. Bref un paradis sur terre. Voici quelques photos qui vous donneront peut-être l’envie d’y aller :


On espère que cet itinéraire vous à plu, on a tenté d’être le plus concis possible mais avec une destination comme Bali c’est compliqué. Nous sommes tombés amoureux de Bali et de l’Indonésie, à coup sûr nous y retournerons.

Si vous avez des questions sur certaines étapes ou sur des excursions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire ou sinon par mail. Merci à vous de nous avoir lu.