Nusa Penida a été, pour nous, une magnifique découverte. Cette île renferme beaucoup de trésors. Elle est de plus en plus connue mais ça reste complètement différente de Bali. Beaucoup moins de touristes vont sur cette île. Nous allons vous détailler notre itinéraire sur cette île.

Un peu d’histoire…

Alors que Bali est souvent appelée l’île des dieux, Nusa Penida représente plutôt l’île du diable. En effet, selon la croyance balinaise, Nusa Penida serait la demeure du roi des démons, Jero Gede Macaling. Ça lui a valu une très mauvaise réputation. Pour les balinais, cette île est hantée par Jero et par les mauvais esprits. C’est pour cela que pendant longtemps, les pires criminels étaient envoyés en exil sur l’île.

Comment se rendre à Nusa Penida ?

De Bali : Il existe de nombreuses compagnies proposant le transfert de Bali à Nusa Penida. C’est très rapide, une trentaine de minute, et cela vous coûtera environ 20€ par personne. 

 Des îles Gili : Nous avons pris cette solution pour gagner du temps. Ça nous évite de revenir sur Bali pour repartir vers Nusa Penida. Peu de compagnies propose le transfert entre ces îles et on a compris pourquoi lors de la traversée. Ça vous coûtera environ 45 euros par personne. Certes on a gagné du temps sur nos vacances, mais la traversée se fait difficilement. Le voyage dure 2h30 environ et même lorsque la mer est peu agitée, le speedboat bouge énormément. On se croirait sur des montagnes russes. Pour vous dire, nous avons vu le personnel du bateau nous distribuer des sacs en plastiques et pas mal de gens l’ont utilisé (je ne vous fais pas un dessin…). Aurélie n’a rien eu du tout, par contre moi, j’étais clairement mal en point. Aucun mot n’est sorti de ma bouche de toute la traversée.

Bref, à refaire, je ne suis pas sûr qu’on referait le transfert Gili – Nusa Penida, mais il a le mérite d’exister. Pour les plus courageux, c’est la solution pour enchaîner les visites des différentes îles.

Réservez votre bateau Bali – Nusa Penida- îles Gili

Que voir à Nusa Penida ?

Nous sommes restés 5 jours à Nusa Penida.

Programme : 

  • Jour 1 – Découverte de la côte Est (Goa Giri Putri, Thousand Islands et Atuh Beach)
  • Jour 2 – Découverte de la côte Ouest (Broken, Angel’s et Kelingking)
  • Jour 3 – Snorkeling et Teletubbies Hill
  • Jour 4 – Plongée avec le centre Warnakali
  • Jour 5 – Crystal Beach et retour à Bali

Atuh Beach : Il s’agit d’une des plus belles plages de Nusa Penida. Son accès est compliqué car la pente est raide mais vous ne serez pas déçu. Ouvrez l’œil, avant d’entamer la descente, vous pourrez peut-être voir des raies mantas dans l’eau.

 

Goa Giri Putri : C’est une cave abritant un temple culturel. L’entrée est très étroite mais une fois à l’intérieure la cave surprend par sa taille. Environ 5 000 personnes peuvent entrer dedans.

Thousand Islands :  Il s’agit d’un point de vue sur tout le côté Est de l’île. C’est vraiment sympa et plutôt facile d’accès. A voir également, la maison perchée, qui est une des attractions de l’île.

Broken beach et Angel’s Billabong : Je mets ces 2 sites ensembles car ils se trouvent au même endroit. Angel’s est une piscine naturelle avec des couleurs magnifiques. Nous vous déconseillons de vous y baignez, lorsqu’il y a des vagues, ça peut-être très dangereux. Broken beach tient son nom de l’effondrement d’une partie de la falaise. Cela forme une arche circulaire.

Kelingking Beach : Il s’agit un peu de l’emblème de Nusa Penida. Impossible de rater cet endroit si vous allez sur cette île. Le nom est compliqué à prononcer mais elle est souvent appelée la plage du T-rex (car la colline a une forme de dinosaure). Pour aller en contrebas sur la plage, c’est assez compliqué. Nous y sommes allez et clairement, si au départ nous avions des marches imposantes, par la suite certains endroits relevaient de l’escalade. Attention, ce n’est pas impossible à faire mais vaut mieux être prévenu (si enfants en bas âge, ou pas de chaussures adaptées, nous déconseillons).

 

Teletubbies Hill : Elle porte ce nom car les collines ressemblent à celles du célèbre dessin animé (oui oui avec Po, Lala, Dipsy et Tinky Winky). A voir plutôt en fin d’après-midi pour apprécier le coucher de soleil.

Comment se déplacer à Nusa Penida ? 

Pour vous déplacer à Nusa Penida, plusieurs choix s’offrent à vous : soit la location de scooter (entre 5 et 10 euros par jour), soit le chauffeur privé (environ 30-35 euros par jour). Le scooter est clairement le choix le moins onéreux. Par contre nous vous mettons en garde, c’est assez dangereux et notamment sur Nusa Penida. Certains endroits sont difficiles d’accès et les routes ne sont pas toutes goudronnées sur l’île. Par moment, vous serez obligés de descendre du scooter pour faire le trajet à pied. Nous avons rencontré un couple de Français qui sont tombés du scooter alors qu’ils roulaient à seulement 25 km/h, clairement ils avaient des traces de brûlures au niveau des bras et des jambes. Donc si vous choisissez le scooter, faites très attention.

Où faire de la plongée à Nusa Penida ?

Nusa Penida est vraiment un endroit riche pour faire de la plongée (pour débutants ainsi que confirmés), vous verrez énormément de choses : poissons multicolores, tortues, forte possibilité de raies mantas et pour les très chanceux les poissons lunes appelés « Mola Mola ». Pour ces 2 derniers, i faut avoir beaucoup de chance car il y a peu de spot autour du monde où vous pouvez en observer. Et encore moins les 2 en même temps. Un de mes rêves était de nager avec les raies mantas. Cet animal majestueux peut mesurer jusqu’à 8m au maximum (à Nusa Penida, elles seront autour des 4-5 mètres, ce qui est déjà énorme quand vous les voyez devant vous, croyez-moi). Quant au Mola Mola, c’est extrêmement rare d’en voir et généralement il faut descendre en profondeur. Mais ce poisson est le plus grand au monde (jusqu’à 3m). Voici à quoi il ressemble (la photo n’est pas de nous) : 

Nous sommes passés par le centre Warnakali. Déjà le centre est très bien référencé et a de très bon avis. De plus, il s’agit d’un centre francophone. Aurélie ne parlant pas anglais, cela était rassurant pour nous de pouvoir échanger en Français. Le dernier avantage de Warnakali, c’est que le centre possède sa propre piscine de 3m de profondeur, cela nous a permis de nous entraîner avec le matériel la veille. On peut manger sur place, on vous le conseille, le coucher de soleil est magnifique.

By nusapenida.fr

Notre niveau de plongée est vraiment débutant, j’en avais fait deux fois dans ma vie et pour Aurélie c’était la première fois. Généralement la plupart des centres de plongé proposent de faire un baptême (jusqu’à 15m de profondeur maximum) ou de passer un « open water ». Si vous avez beaucoup de temps ou avez prévu vos vacances autour de la découverte des fonds marins, foncez sur l’open water, ça dure plusieurs jours, beaucoup de sorties en mer et vous verrez énormément de choses. Si comme nous, vous n’avez pas 3-4 jours devant vous, optez pour le baptême, la journée suffit et vous verrez déjà pas mal de choses. Nous avons fait 3 sorties en mer. Nous avons vu des poissons multicolores, une tortue qui est remontée avec nous, une raie aigle, un petit requin (1m environ), des dauphins (du bateau) et ce que j’attendais plus particulièrement, des raies mantas (vues en plongée et lors d’une autre sortie de snorkeling). C’était comme dans un rêve, je n’oublierai jamais ce moment ! 

Où dormir à Nusa Penida ? 

Nous avons séjourné à l’hôtel « The Mel Huts ». La nuit coûte 36 euros avec petit-déjeuner. Habituellement, nous vous conseillons des hôtels mais la clairement ça ne sera pas le cas. Nous n’avons pas forcément apprécié notre séjour. La chambre n’était pas forcément propre, salle de bain extérieure avec une forte odeur de produits d’entretiens, petit déjeuner sans goût, hôtel excentré, porte de notre chambre qui fermait mal. Bref pas le choix de l’année, il nous arrive également de nous tromper.

Où manger à Nusa Penida ? 

Nous recherchions un endroit sympa pour profiter du coucher de soleil et nous avons trouvé une petite perle. Difficile d’accès car situé très haut sur une montagne, vous serez conquis une fois arrivés. Il s’agit du bar Amok Sunset. Le bar chic dispose d’une piscine en face de la mer et du coucher de soleil. Les cocktails sont très bons et la nourriture aussi (bien qu’un peu plus chers que dans d’autres endroits – à cause du cadre). Vous pouvez même réserver des tables privatives dans des huttes en hauteur. 


Notre avis

Nusa Penida a été un vrai coup de cœur pendant ce séjour. Elle commence à être victime de son succès mais reste beaucoup moins surchargée que Bali. Les nombreux sites qu’elle propose sont tous plus beaux les uns que les autres. Et en plus c’est l’occasion rare de nager avec des raies mantas. Un conseil : ne réfléchissez pas et foncez-y !